Cahiers Evangile Numéro 64 – Amos et Osée

Cahiers Evangile Numéro 64 – Amos et Osée

Amos et Osée : deux " petits prophètes ", mais des géants de la foi d'Israël. Au VIIIe siècle, ils ont proclamé la Parole de Dieu aux oreilles d'un peuple assoupi dans sa prospérité et son infidélité à l'Alliance. Ils ont d'abord accepté d'être eux-mêmes bousculés, dans leur vie familiale et professionnelle, par cette Parole qui révèle la justice et la tendresse de Dieu. L'auteur, Jesús Asurmendi est professeur à l'Institut Catholique de Paris ; il présente ici les grands thèmes des messages d'Amos et d'Osée, en étudiant leurs textes essentiels.

Numéro interne: 65

Plus d'info →
Cahiers Evangile numéro 38 – Le Prophète Ezéchiel

Cahiers Evangile numéro 38 – Le Prophète Ezéchiel

Peu de chrétiens ont lu Ezéchiel. En dehors de quelques textes comme la vision des ossements desséchés, la parabole des mauvais bergers ou l'oracle sur le cœur nouveau, son œuvre reste pratiquement inconnue. Et pourtant Ezéchiel est un prophète passionné et passionnant. Le tiraillement entre son métier sacerdotal et sa mission prophétique rejoint l'expérience actuelle de nombreux chrétiens qui, fidèles aux richesses du passé, s'efforcent de percevoir la nouveauté de Dieu dans les événements d'aujourd'hui. Dans un précédent " Cahier Évangile " fort apprécié, Jésus-Maria Asurmendi nous avait déjà présenté le prophète Isaïe. Il nous aide ici, avec science et pédagogie, à mieux connaître Ezéchiel, ce prêtre devenu prophète.

Numéro interne: 42

Plus d'info →
Cahiers Evangile – numéro 43 – Les prophètes de l’Ancien Testament

Cahiers Evangile – numéro 43 – Les prophètes de l’Ancien Testament

Les prophètes de l'Ancien Testament, comme des sommets impressionnants, forment une chaîne de montagnes qui traverse toute la Bible. Au lieu de nous guider vers tel ou tel sommet, Louis Monloubou, de l'institut Catholique de Toulouse, nous propose de survoler l'ensemble de la chaîne. Seule la vue aérienne permet de saisir les grandes lignes du relief et le réseau des vallées, l'originalité de chacun des prophètes, leur parenté et le mouvement qui les entraîne vers le Christ. L'altitude prise permet également d'apercevoir les régions voisines : les prophètes étrangers d'avant la Bible, mais aussi les prophètes chrétiens du Nouveau Testament.

Numéro interne: 63

Plus d'info →
Cahiers Evangile numéro 44 – Les Livres de Samuel et des Rois

Cahiers Evangile numéro 44 – Les Livres de Samuel et des Rois

Depuis quand les hommes écrivent-ils l'histoire ? Et si la Bible se trouvait " à la naissance de l'histoire ", avec les livres de Samuel et des Rois ? Pierre Gibert, de Lyon, a longtemps travaillé tous ces textes de l'Ancien Testament, pour y observer comment on passe des légendes et des contes à l'histoire. Il présente ici tous les récits sur les origines et l'histoire de la royauté en Israël. Ces récits sont loin des éloges courtisans, si fréquents autour de tous les souverains ; les critiques contre Saül, David et Salomon ne manquent pas, et elles n'ont pas été censurées. Mais qui donc se permet de les juger avec une telle liberté ? Avec quels critères ? L'histoire sainte : une création des prophètes d'Israël ? Pourquoi pas ?

Numéro interne: 58

Plus d'info →
Cahiers Evangile – Lecture de l’Evangile selon saint Marc (1/2)

Cahiers Evangile – Lecture de l’Evangile selon saint Marc (1/2)

"Le premier contact avec l'évangile de Marc est assez déroutant. C'est peut-être l'évangile que l'on connaît le moins. Il a eu le malheur d'être composé le premier ; instinctivement, on recourt à Matthieu et à Luc qui semblent bien l'avoir connu et utilisé et qui nous paraissent plus complets. Dans l'usage de l'Église catholique, Matthieu a tenu la vedette pendant des siècles : on le lisait dans la liturgie et on partait de lui pour expliquer les évangiles. Puis Luc, parce qu'il paraît moins juif, mieux adapté à une mentalité grecque comme la nôtre, a retrouvé de la faveur. Marc a dû attendre une époque récente pour retrouver – ou plutôt trouver, car il ne l'a jamais vraiment connue – une certaine popularité. C'est aux environs de 1900 que les historiens l'ont remis en honneur : ils le pensaient beaucoup plus crédible que les autres évangiles, beaucoup plus proche de l'histoire de Jésus. Aujourd'hui, c'est pour un autre motif qu'on revient à lui : à cause du regain d'intérêt pour l'humanité de Jésus. On s'intéresse tellement à Jésus comme homme qu'un fort courant, actuellement, a même tendance à mettre entre parenthèses tout ce qu'on a pu apprendre au catéchisme sur la divinité de Jésus. Et facilement on utilise Marc en ce sens..."

Numéro interne: 58

Plus d'info →
Cahiers Evangile Numéro 12 – Selon les écritures
Cahiers Evangile Numéro 59 – Sémiotique

Cahiers Evangile Numéro 59 – Sémiotique

Dix ans après le Cahier " Une initiation à l'analyse structurale ", ce nouveau Cahier veut introduire à la lecture et l'analyse des textes bibliques selon la théorie sémiotique. Cette méthode de lecture a progressé, sa pratique s'est affirmée, son vocabulaire s'est simplifié. Elle permet surtout un retour au texte, par-delà tous les commentaires qui l'entourent et risquent souvent de le recouvrir. L'analyse sémiotique, rigoureuse et contrôlée, peut faire jaillir, d'un texte qu'on croyait bien connaître, des sens nouveaux où le lecteur sera davantage impliqué. J.C. Giroud et L. Panier (CADIR-Lyon) expliquent l'analyse de trois textes célèbres : la parabole des Ouvriers de la vigne, la parabole des Vignerons meurtriers et l'Hymne à la Charité, avant de proposer une théorie de la lecture sémiotique.

Numéro interne: 64

Plus d'info →
Cahiers Evangile numéro 75 – Parabole

Cahiers Evangile numéro 75 – Parabole

Mais comment font ces histoires toutes simples pour faire parler d'elles après deux millénaires ? Car elles parlent encore, et en français notre mot " parole " vient de " parabole ". Le voyage auquel nous invite le pasteur Daniel Marguerat, enseignant à l'Université de Lausanne, a pour but à la fois de situer les paraboles dans le dialogue entre Jésus et ses interlocuteurs où elles sont nées, et de montrer quels ressorts donnent à la parabole une force encore intacte aujourd'hui.

Numéro interne: 57

Plus d'info →
Cahiers Evangile Numéro 08 – Les miracles de l’Evangile
Cahiers Evangile Numéro 14 – Intertestament

Cahiers Evangile Numéro 14 – Intertestament

Entre l'écriture du dernier livre de l'Ancien Testament vers 50 av. J.-C. et celle du premier livre du Nouveau Testament en 51 apr. J.-C. s'est déroulé un siècle sur lequel la Bible est muette. L'auteur étudie quelques écrits intertestamentaires et montre que ce phénomène littéraire témoigne d'un nouvel âge de la théologie juive, celle qui permit la naissance du christianisme.

Numéro interne: 62

Plus d'info →